Une Accorderie, c’est quoi ?

Une Accorderie est une association loi 1901.

C’est une structure relevant de l’économie sociale et solidaire.


Elle met en relation des personnes d’un même territoire, à travers des échanges de services, des ateliers collectifs, des moments conviviaux, dans le but de créer du lien social et de la solidarité sur des territoires de vie.

L’Accorderie a pour mission de combattre la pauvreté et l’exclusion sociale en renforçant les solidarités dans la communauté locale entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexes différents.

L’Accorderie développe, par et pour ses membres, les Accordeurs, un réseau d’échanges de services accessibles à toutes les personnes qui désirent améliorer leurs conditions de vie.

L’action de l’Accorderie repose sur des valeurs d’égalité, de solidarité et de reconnaissance des compétences et des talents de tous les citoyens et citoyennes qui deviennent Accordeurs.

L’Accorderie du Haut Grésivaudan et Cœur de Savoie c'est :

Une association du domaine de l’économie sociale et solidaire qui développe, par et pour ses membres, les Accordeurs, un réseau d’échanges de services accessible à toutes les personnes qui désirent améliorer leurs conditions de vie. Elle met en relation ses membres afin qu’ils échangent des heures pour réaliser de menus services (jardinage, bricolage, accompagnement scolaire…).

 

L’Accorderie veut combattre la pauvreté et l’exclusion sociale en renforçant les solidarités dans la communauté locale entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexes différents.

 

  • Une heure = une heure : quel que soit le service rendu il a la même valeur.

  • Des projets au service de la collectivité : aide informatique, transition alimentaire, jardins partagés, Famille et parentalité et beaucoup d’autres à venir.

  • Pas de cotisation si ce n’est deux heures par an à consacrer à l’association.

 

Nos valeurs : favoriser la mixité sociale, valoriser les savoirs faire individuels, prôner le collectif. Les services que nous nous rendons sont des « coups de main » qui n’entrent pas en concurrence avec l’artisanat et les entreprises.

S'inscrire à l'accorderie

L'adhésion à l'accorderie est nécessaire

pour participer aux échanges de service individuels

 

Si vous souhaitez nous rejoindre ou avoir davantage d’informations sur le fonctionnement et les activités de l'accorderie, nous vous invitons à venir :

L'inscription se fait à l'accorderie.

Lorsque vous êtes inscrit, vous avez accès à l'espace membres sur le site Internet de l'accorderie.

Vous pouvez consulter les offres et les demandes des autres Accordeurs et poster vos offres et demandes de services.

Les thèmes autour desquels se font les échanges sont nombreux : Accompagnement - Travaux de Bricolage, de Jardinage - Animaux - Jeux - Couture - Cuisine - Loisirs créatifs...)

Vous pourrez ensuite vous mettre directement en contact avec les personnes avec qui vous souhaitez échanger.

Vous vous « accordez » sur le service à rendre, le lieu, le jour et l’heure de l'échange !

A la fin de chaque échange, vous recevez ou donnez un chèque temps avec les heures à créditer ou débiter sur votre compte-temps. Ce chèque est enregistré à l'accorderie.

Une Accorderie fonctionne selon 5 principes

 

1- Une heure égale une heure : une heure de service rendu équivaut à une heure de service reçu, quels que soient la nature, la complexité ou l’effort reliés au service échangé.

2- L’échange repose sur le temps et non l’argent : le seul moment où l’argent entre en ligne de compte, c’est pour rembourser les dépenses directes liées à un service rendu.

3- Équilibre dans les échanges : le mécanisme de l’échange implique qu’un accordeur est parfois débiteur, parfois créditeur; il doit rechercher l’équilibre entre ses offres et ses demandes de services.

4- De l’échange et non du bénévolat : la participation à un comité de travail ou l’accomplissement d’une tâche technique pour l’Accorderie sont considérés comme des services rendus. La seule exception est la participation aux réunions du conseil d’administration, qui reste bénévole.

5- Prise en charge de l’organisme par les Accordeurs : une Accorderie ne saurait fonctionner sans que l’implication des Accordeurs soit au cœur du processus. Ces derniers ont la charge de réaliser et d’organiser les activités d’échange, contre une rémunération en heures, et avec le soutien du personnel permanent.

Le cadre des échanges

Certains échanges ne rentrent pas dans le cadre de l’Accorderie et ne peuvent être proposés

1- Les services touchant à la santé et à l’intégrité physique ou psychique des personnes.

2- Les services relevant de la profession de l’Accordeur qu’il exerce en statut libéral, comme entrepreneur, travailleur indépendant ou comme salarié.

3- Les offres à caractère politique, religieux, occulte ou sexuel sont contraires à l’Accorderie.

 

Les services nécessitant des connaissances pointues, ou une charge de travail trop conséquente, ne sont pas acceptées, dans le souci de ne pas entrer en concurrence avec l’économie classique.

Les offres sont évaluées par le Conseil d’Administration, et soumises à validation, au vu de ces critères.